comment choisir une paire de jumelles

 

Comment choisir une paire de jumelles ?

 

 

Des jumelles sont un instrument optique binoculaire à grand champ de vision pour une observation sans fatigues oculaires, elles ont une bonne prise en main et sont complémentaires avec la longue-vue terrestre. Choisir des jumelles n’est pas une chose facile, vous trouverez ici des réponses à vos questions afin de choisir votre futur instrument. Vous ne trouverez pas la paire de jumelles idéale car comme la longue-vue tout dépendra de votre activité principale.



Des jumelles demandent des soins :

• évitez les chocs (ne pas les laisser dans un coffre de voiture sur une longue durée même dans leur étui).

• N'oubliez pas de positionner la sangle autour du cou pour éviter les chutes accidentelles.

• Nettoyez souvent les lentilles de vos jumelles en utilisant un chiffon et des produits adaptés à base d'alcool (pas de produits corrosifs).



La digiscopie

 

La digiscopie est possible avec des jumelles de bonne qualité optique, cela consiste à prendre des photographies numériques à travers un oculaire d'un sujet situé à grande distance. Un appareil photo ou un smartphone (téléphone portable) est installé sur l'oculaire des jumelles ou des longues-vues à l'aide d'un adaptateur, on appelle cela faire de la digiscopie. Si vous souhaitez devenir digiscopeur achetez une bonne paire de jumelles à faible facteur de grossissement et préférez un traitement de type ED.



Le grossissement



Des jumelles ont des performances optiques idéales pour l'observation d'un sujet situé à courte distance.

Le facteur de rapprochement est marqué sur vos jumelles (par exemple 7x50 aura un coefficient multiplicateur de 7 fois ce que vous regardez à l'œil nu).
Choisir le grossissement est essentiel, mais ne croyez pas que plus le rapprochement sera important et mieux ce sera. Plus le rapprochement est important et moins vous aurez de la lumière entrante (assombrissement de l'image dans les jumelles).
Il faut faire son choix en fonction de son activité.

Des rapprochements de x7 à x10 sont adaptés à une observation à main levée.

Des rapprochements de x12 est puissant mais donne une image moins stable.

Au delà de x12 il faudra choisir des jumelles à gros diamètre d'objectif pour pallier au manque de luminosité et vous munir d'un trépied.


 

Différents grossissements :

 

 







 

 

Le diamètre d’objectif pour vos jumelles

 

Le diamètre des objectifs est marqué sur vos jumelles (par exemple : 7x50 aura un diamètre d'objectif de 50 mm).
Plus le diamètre de l'objectif est important et plus vous aurez de la lumière entrante, ce qui est très important pour l'observation crépusculaire ou nocturne. En contre partie vos jumelles seront plus volumineuses et s'alourdiront du au poids des lentilles ce qui vous obligera d'acquérir un trépied robuste afin de supprimer divers tremblements de l'image.

Avec des sorties en pleine journée vous pouvez choisir un diamètre d'objectif jusqu'à 42mm suffisamment lumineux pour une observation terrestre.  par contre pour la chasse ou l'astronomie (ciel profond, ciel étoilé, la lune, planètes ou galaxies)  au crépuscule il faudra choisir un diamètre d'objectif supérieur ou égal à 50mm minimum. 

Pour choisir sa paire de jumelles il vous faudra prendre connaissance du diamètre de la pupille de sortie calculé à partir du diamètre de l'objectif et du grossissement. Cela vous donnera les informations nécessaires sur les performances lumineuses des jumelles.

 

 

Calculez la pupille de sortie

 

Si vous voulez choisir des jumelles il vous faudra calculer la pupille de sortie idéale. La pupille de sortie est le diamètre de l'image qui ce forme sur l'oculaire de vos jumelles. On l'obtient en divisant le diamètre des objectifs par le grossissement. Plus large elle sera et plus l'image ou le sujet observé deviendra lumineux.
Le diamètre de la pupille de sortie devra être au plus prêt du même diamètre que la pupille de votre œil. La pupille de nos yeux a un diamètre de 3mm environ en pleine journée et se dilate jusqu’à 7mm dans la pénombre. La pupille de sortie de 3 mm d'une paire de jumelles est suffisante pour une observation durant une journée ensoleillée, 4mm donne la luminosité optimale pour un bon confort visuel, et un diamètre supérieur à 4mm sera nécessaire à l'observation crépusculaire ou l'observation du ciel. Si le diamètre de la pupille de sortie des jumelles est supérieur à celui de l'œil, alors la totalité de la lumière de l'instrument ne sera pas utilisée.


(Par exemple on calculera sur les jumelles 7x50 une pupille de sortie de 7,1 mm)

 



pupille-de-sortie-1

pupille-de-sortie-2

pupille-de-sortie-3

pupille-de-sortie-4


 

 

   choisir des jumelles   

diamètre en mm de la pupille de sortie

8×25

3.1

10×25

2.5

8×32

4

10×32

3.2

12×32

2.6

8×42

5.2

10×42

4.2

12×42

3.5

7×50

7.1

8×50

6.2

10x50

5

12x50

4.1

20x50

2.5

8x56

7

10x56

5.6

12x56

4.6

12x60

5

15x70

4.6

20x80

4

25x100

4





L'indice de luminosité

 

L'indice de luminosité est calculé en mettant le diamètre de la pupille de sortie (en millimètre) au carré.
(par exemple des jumelles 7x50 auront le résultat de 7.1x7.1 = 50.41, l’indice de luminosité calculé sera de 50.41).
L'indice de luminosité des jumelles donne une bonne idée sur la quantité de lumière entrante.

 

 

     choisir des jumelles       

    Luminosité    

8×25

9.6

10×25

6.2

8×32

16

10×32

10.2

12×32

6.7

8×42

27

10×42

17,6

12×42

12.2

7×50

50.4

8×50

38.4

10x50

25

12x50

16.8

20x50

6.2

8x56

49

10x56

31.3

12x56

21.1

12x60

25

15x70

21.1

20x80

16

25x100

16

 

 

L'indice crépusculaire

 

 

L'indice crépusculaire donne la capacité d'observation de nuit ou dans la pénombre. On le calcul par le produit : diamètre de l'objectif (en mm) multiplié par le grossissement et le résultat au carré. Attention cet indice n'est pas très fiable.
(par exemple des jumelles 7x50 donneront comme résultat 18,7 (racine carré de (7x50) = 18,7).

 

 

      choisir des jumelles      

  Indice crépusculaire  

8×25

14.1

10×25

15.8

8×32

16.0

10×32

17.9

12×32

19.6

8×42

18.3

10×42

20.5

12×42

22.4

7×50

18.7

8×50

20.0

10x50

22.4

12x50

24.5

20x50

31.6

8x56

21.2

10x56

23.7

12x56

25.9

12x60

26.8

15x70

32.4

20x80

40.0

25x100

50.0

 

 

Réglage des jumelles


pupille-de-sortie



Réglage de la mise au point

 

Fixer un paysage avec vos jumelles et faites la mise au point en réglant la molette centrale jusqu'à obtenir une image nette.

 

Réglage de la dioptrie

 

La mise au point des jumelles par molette sur un des oculaires permet un réglage de la compensation dioptrique (correction de la myopie +- 4 en général).

 

Dégagement oculaire (DO) ou "Eye Relief"

 

Le dégagement oculaire (DO) ou (Eye Relief) est la distance entre la lentille de l'oculaire de vos jumelles et le point de formation de l'image, le relief d'oeil de plus de 14 mm et adapté aux porteurs de lunettes afin de soulager les yeux. Il est également possible d'utiliser des jumelles sans vos lunettes, il suffit alors de faire la mise au point sans lunettes mais il faudra constamment les ôter à chaque observation.

 

Le réglage des œilletons (Bonnettes)

 

Les oculaires des jumelles sont équipées avec des bonnettes rétractables pouvant être repliées afin d'approcher les yeux à la bonne distance. Certains modèles de jumelles sont équipés avec des bonnettes coulissantes ("Twist-up").

Le réglage des œilletons peut être différent.
Avec des lunettes il faudra mettre l'œilleton bloqué bas.
Sans lunettes il faudra mettre l'œilleton en position débloqué haut.

 

Distance pupillaire

 

Il est important de régler l'écartement entre les deux oculaires. Le réglage ce fait tout simplement en écartant ou rapprochant les oculaires des jumelles afin de voir qu'une seule image avec les deux yeux.

 

 

Champ de vision

 

Le champ visuel est la distance en mètre ou en degrés de la largeur observable dans vos jumelles à 1000 mètres. Plus le champ de vision sera large et plus il sera facile de suivre un objet en mouvement. Plus le grossissement sera fort et plus petit sera le champ de vision observé.


Il est donné de deux façon :
soit en degrés (°), un degré donne 17,45m à 1000m.
soit en mètre (à 1000m).

A grossissement égal, il est possible que vos jumelles ne possèdent pas le même champ de vision, cela sera du au type d'oculaires installés (normal ou grand angle). 



La qualité optique de vos jumelles

 

L'application d'un traitement améliorant la qualité optique des jumelles n'est faisable que sur des lentilles en verre. Les jumelles bas de gamme possédant des lentilles en plastique à tous petits prix sont de très très mauvaise qualité.



Traitement ED

 

Les couleurs se dégradent en traversant les lentilles des jumelles, c'est la dispersion ou aberration chromatique qui génère un arc en ciel sur divers contours dans l'image observée.
Le traitement dit ED  (Extra-low Dispersion) réduit la détérioration des couleurs en ajoutant une lentille fluorée coûteuse au niveau des l'objectifs. Ce traitement donne un image beaucoup plus nette, des détails plus fins, une meilleure fidélité des couleurs et un meilleur contraste. Ce traitement est couteux mais vous ne regretterez pas ces jumelles car la qualité d'image est au rendez-vous même avec les forts grossissements. L’achat d'une paire de jumelles ED est incontournable pour les digiscopeurs.



lentille traitement



Les prismes

 

La qualité du verre est importante afin d'augmenter la luminosité générale des jumelles.

Les jumelles à prismes BK7 au bore sont un bon rapport qualité/prix permettant une image satisfaisante (diminution des aberrations sphérique et chromatique).

Les jumelles à prismes BaK4 au baryum sont plus chers mais transmettent beaucoup mieux la lumière donnant plus de contraste et diminue la déformation de l'image, ils sont extrêmement transparents.
Si vous voulez une bonne qualité d'image, choisissez toujours des prismes en Bak4 dans vos jumelles.


Prismes bak4



Le traitement optique



jumelles traitement



Des traitements multicouche sont appliqués afin d'améliorer la transmission lumineuse. Le prix de vos jumelles croitra du même ordre que la qualité des traitements optiques. 



Des lentilles sans aucun traitement sont à évitez car ce sont des verres de très mauvaises qualité (en général des jumelles dédiées aux enfants). 



Niveau 1 :

Lentille en verre (traité C = Coating) avec 1 couche de traitement sur au moins une lentille. La transmission lumineuse est de 60%

C'est un traitement rouge. Ce traitement provoque malheureusement un changement des couleurs. Ce sont des jumelles d'entrée de gamme à petits prix.



Niveau 2 :

Lentilles en verre entièrement traité (FC = Fully Coating) avec 1 couche de traitement sur toutes les lentilles. La transmission lumineuse est de 80%

C'est un traitement bleu donnant l'image lumineuse et suffisamment performant sur des observations en pleine journée, mais n’offre pas les performances attendues en astronomie.



Niveau 3 :

Lentille en verre Multi-traité (MC = Multi Coating) multicouches de traitement sur au moins une lentille. La transmission lumineuse est de 90%

Lentilles en verre entièrement Multi-traité (FMC = Fully Multi Coating) multicouches de traitements sur toutes les surfaces des lentilles. La transmission lumineuse est de 95%

C'est un traitement vert-sombre donnant l'image très lumineuse à votre instrument optique et le rend adapté à l'astronomie.



Niveau 4 :


Des lentilles en verre entièrement Multi-traité (FBMC = Fully Broadband Multi Coating) multicouches de traitements dernière génération sur toutes les surfaces des lentilles. La transmission lumineuse est de  99%

C'est un traitement bleu-marine/pourpre sombre de très grandes qualité optique. Ce traitement offre l'image très lumineuse et adaptées à l'astronomie.

Ce traitement est appliqué sur les lentilles des jumelles haut de gamme apportant des contrastes toujours parfait et une netteté des contours incomparable.





lentilles traitement

L'étanchéité de vos jumelles

 

L'étanchéité n'est pas à négliger si vous pratiquez l'observation par tous temps, cela permettra d'éviter l’humidité et la poussière, tout dépendra du milieu d'utilisation. Si vous recherchez des jumelles totalement étanches préférer un modèle à prismes en toit qui est waterproof, ce type de jumelles est recouvert d'un gainage (protection en polyuréthane EVA®) et équipé de joints toriques, purgé à l'azote le rendant complètement imperméables ou Waterproof (Certification IPX7 protection contre l'immersion dans l'eau à 1m pendant 30 minutes minimum).

 

Étanchéité waterproof

 

Les prismes (de Porro ou en toit)

Des paires de jumelles peuvent avoir 2 conceptions différentes:

 

Prismes en toit

Des jumelles à prismes en toit offrent un trajet à la lumière plus direct et elles sont plus compactes, plus légères et plus étanches. Des jumelles de type en toit sont plus chères que des jumelles de type Porro car elles sont beaucoup plus difficile à fabriquer.

Pour le nautisme, la randonnée, l'ornithologie ou la chasse choisissez des jumelles à prismes en toit. 
La distance minimale de mise au point est également plus courte, c'est la distance la plus proche à laquelle vos jumelles vous procureront une image nette. Si vous aimez observer des insectes par exemple recherchez une distance minimale de mise au point des jumelles la plus courte possible.

 

Prismes de Porro

Des jumelles à prismes de Porro ont la technologie la plus ancienne, elles sont moins chers, de bonne luminosité mais sont moins étanche et plus lourdes que des jumelles en toit. Des jumelles à prismes de Porro sont aussi lumineuses que des jumelles à prismes en toit voir même un peu plus.



porro-toit



Votre activité



 Qu'est ce qui est le plus important pour vous ? la luminosité, le poids, le confort de vision, l’ergonomie, l’observation au crépuscule …

 

ornithologie

 

Choisir des jumelles ornithologie

Recherchez des jumelles de type en toit à haute définition : avec un poids de 500 grammes à 700g elles sont bien adaptées à l'observation des oiseaux, ces jumelles sont légères, de petites dimensions et facile à utiliser. Une paire de jumelles ED est préférable pour les digiscopeurs ou un observateur de la nature exigeant et une fidélité des couleurs.

Le format jumelles 10×42 offre un grossissement et une luminosité correcte (polyvalence).

Le format jumelles 8×42 offre un large champ de vision et est idéal pour suivre des animaux en mouvement ou pour de longues observations sans fatigue oculaire avec une bonne stabilité de l’image. Ce modèle convient également à toute la famille.

Le format jumelles 12×42 a fort grossissement permettra de vous rapprocher d'avantage mais attention privilégiez des jumelles avec la meilleure qualité optique possible car avec ce grossissement le champ de vision sera réduit et l'image mois lumineuse.




nature

 

Choisir des jumelles grand champ

Le format jumelles grand champ (grand-angle), jumelles 8x50 et 10x50 ont une bonne luminosité permettant d'observer en plein air à la campagne, les paysages, le bord de mer... sans fatigue oculaire et conviennent parfaitement aux débutants.




randonnée

 

Choisir des jumelles de randonnée

Favoriser des modèles au poids et encombrement réduit (jumelles compactes de type en toit).

Le format jumelles 8×32 et 10×32 a un poids de 550g environ et est très agréable à utiliser.

Les petites jumelles 8×25 sont plus légères, environ 300g mais ont une moins bonne luminosité, elles sont un bon choix pour les randonneurs quand le poids est un critère important et que la lumière ambiante est suffisante (bonne météo).



chasse

 

Choisir des jumelles de chasse

Recherchez la luminosité avec un grossissement de 8x et une grande ouverture d'objectif est conseillé pour des images nettes. Elles doivent être solides, étanches et lumineuses afin de permettre une observation crépusculaire ou nocturne dans toutes les conditions.

Le format jumelles 10×42 est adapté à l’approche.

Le format  jumelles 8×56 est adapté à la chasse aux gibiers d’eau. Attention ce type de jumelles sont lourdes et encombrantes.

 

marine

 

Choisir des jumelles marines

Avec son large champ, le format jumelles marines 7x50 est très apprécié offrant la stabilité de l’image.

Elles doivent être étanches, de faible grossissement pour la stabilité de l'image et lumineuses. Ces jumelles ont en général une boussole ou compas mécanique ou électronique intégrée afin d'aider à la navigation.

 

astronomie

 

Choisir des jumelles astronomie

Vous souhaitez vous initier à l'astronomie ou la vision nocturne et devenir un astronome amateur ? On privilégie comme matériel d'observation le télescope à la paire de jumelles, pourtant les jumelles n'ont pas à pâlir face aux télescopes ou lunette astronomique par leur qualité d'image.

Cette activité nécessite des jumelles lumineuses de très bonne qualité optique pour une utilisation à faible luminosité.

Le format jumelles 7x50 est polyvalent et apporte la luminosité indispensable à une observation grand champ.

Les formats jumelles 12x60 ou 15x70 restent suffisamment lumineux avec un meilleur facteur de rapprochement. Attention un trépied sera vite obligatoire pour de longues observations (poids, grossissement).

Les formats jumelles astronomique 20x80 ou 25x100 ou plus sont puissants et ont des diamètres importants assurant une bonne luminosité malgré leurs forts grossissements. Un trépied ou une monture sera obligatoire car leur poids ainsi que leurs forts grossissements sont conséquents.

 

zoom

 

Choisir des jumelles zoom

Il existe également des jumelles zoom comme par exemple des jumelles 10-40x50 (grossissement variable : 10 fois à 40 fois). Attention ce type de jumelles est en général de mauvaise qualité et devient inutilisable dans les forts grossissements. Des jumelles zoom se dérèglent très vite, ont un champ de vision très étroit et devront être utilisées avec un trépied. Attention, n'achetez jamais des jumelles zoom !